Dans la peau d’un maton

Suicides. Surpopulation. Vétusté. Manque de moyens humains…

Les prisons françaises encore et toujours montrées du doigt.

Comme ici, en 2011, date de cette rencontre avec le journaliste Arthur Frayer qui, pour son enquête, a passé le concours de surveillant de prison…

Et est devenu « maton »…
Il y-a donc des journalistes qui travaillent sérieusement !

 

RSS - itunes

Ajouter un commentaire