Artiste : Etienne Daho.

 

 

Chansons choisies :-« Week-end à Rome » (Etienne Daho) (1984).

 

Disponible sur l’album « La notte… la notte » sorti chez Virgin en 1984 (Référence 33 tours : 70.232, Référence CD : 30.023).

Egalement disponible sur le 45 tours sorti chez Virgin en 1984 (Référence : 90.132).

Mais aussi sur la compilation « Singles » sortie chez Virgin en 1998 (Référence CD : 7243 8466852 5).

 

-« Bleu comme toi » (Etienne Daho) (1988).

 

Disponible sur l’album « Pour nos vies martiennes » sorti chez Virgin en 1988 (Référence 33 tours diverses : 70.616, 209.193, Référence CD : 30.155).

Egalement disponible sur le 45 tours sorti chez Virgin en 1988 (Référence : 90.431).

Mais aussi disponible sur la compilation « Singles » suscitée.

 

-« Mon manège à moi » (Norbert Glanzberg / Jean Constantin) (1992).

Reprise d’une chanson créée par Jean Constantin en 1957, puis reprise l’année suivante, avec grand succès par Edith Piaf.

 

Disponible dans sa version par Etienne Daho, présente ici, sur l’album compilation multi-artistes « Piaf-Fréhel, ma grand-mère est une rockeuse » sorti chez Boucherie Productions en 1992 (Référence CD : BP 1.042).

Egalement disponible sur le CD single d’Etienne Daho sorti chez Virgin en 1993 (Référence : 7243 92 195 8 2 4).

Mais aussi disponible sur la compilation « Singles » suscitée.

ERRATUM : Dans ma chronique, je date cette reprise de 1993, ce qui n’est pas tout à fait exact. Elle est effectivement d’abord sortie en 1992 sur l’album-compilation multi-artistes « Piaf-Fréhel : Ma grand-mère est une rockeuse » avant de sortir en single en 1993, et de devenir le single le plus vendu de la carrière d’Etienne Daho, certifié disque d’or pour plus de 250.000 exemplaires vendus.

 

-« La peau dure » (Etienne Daho / Jean-Louis Piérot) (2013).

 

Disponible sur l’album « Les chansons de l’innocence retrouvée » sorti chez Polydor en 2013 (Référence 33 tours : 374.619-1, Référence CD : 374.619-3, Réédition 2014 : 374.684-3).

Egalement disponible sur le CD single sorti chez Polydor en 2013 (Référence : 376.038-6).

ERRATUM : Je dis en début de chronique que Etienne Daho est né le 14 janvier 1957, alors qu’il est en réalité né le 14 janvier 1956. 

RSS - itunes

Ajouter un commentaire